Ils utilisent un brevet unique permettant aux cames opposées de pivoter sur des axes différents. Ces coinceurs à deux axes offrent donc une plage d'utilisation plus importante que tout autre modèle classique à un seul axe.

Les camalots Black Diamond se placent vraiment facilementr. Ils s'ouvrent et se ferment avec fluidité, ne grincent pas, vieillissent bien, et sont réparables si les câbles ou la barrette venaient à casser.Un anneau cousu avec code de couleur est fournit sur toutes les tailles. Celles ci vont de 0,3 à 6, ce qui représente 10 tailles pour s'adapter à toutes les situations.

Pour le choix des tailles, et même s'il n'y a pas de recette unique, on peut dire que les plus courantes en utilisation alpine classique dans nos régions vont de 0,5 à 2, la taille 1 étant peut être celle par laquelle il faut commencer quand on a rien du tout. Les grandes tailles au dessus de 3 sont plus habituellement adaptées aux big wall et s'achètent au cas par cas et en connaissance de cause. Les petites tailles 0.3 et 0.4 sont plutôt destinées aux voies plus difficiles. Sachant qu'il faut au moins deux ou trois camalots et un jeu de stoppers pour se lancer dans une longueur peu ou pas équipée.


Coinceurs mécaniques à trois cames de petites tailles, les Camalots C3 complètent la gamme des Camalots Black Diamond en permettant une utilisation dans des fissures extrêmement étroites. La largeur de leur tête est 30% plus étroite que celle d'un coinceur de taille identique, facilitant le placement dans des trous de faible largeur. La stabilité est augmentée grâce à un système de ressort de compression qui pousse et maintient les cames du Camalot en contact avec le rocher.

Ces petits Camalots sont très faciles à utiliser, même avec des gants, et deviennent la nouvelle référence pour les coinceurs mécaniques microscopiques. Les plus petites tailles sont tout de même d'un usage peu fréquent.